© 2018 By Artisan du web - 07 64 07 36 02

 

Le principe Physique :

 

En 1972, le physicien et météorologue Edward Lorentz présente une conférence sous forme d'une question :

"Un battement d'aile de papillon au Brésil peut-il générer une tempête au Texas ?"

De cette question émergera en partie la théorie du chaos qui stipule que dans un système en déséquilibre (comme l'organisme) une faible impulsion de départ peut générer de grands effets.

C'est sur ce principe fondamental que se sont développées de nombreuses thérapies appelées "informationnelles" dans le sens qu'elles utilisent une onde de faible intensité (sonore, lumineuse, électromagnétique ...) pour apporter une information au coeur de la cellule et générer un effet biologique.

La biorésonance :

Elle utilise des signaux électromagnétiques pour faire passer un système biologique - comme un organe ou un tissu :

- d'un état instable, non physiologique et susceptible de favoriser l'apparition de pathologies,

- à un état stable, physiologique et susceptible de favoriser la  régénération de la santé.

La condition d'un bon fonctionnement est que l'onde porteuse d'information "résonne" avec le tissu biologique ciblé, comme le fait un diapason avec la note de musique correspondant à sa fréquence.

Développés dans les années 1960, les recherches sur la biorésonance ont donné naissance à des appareils comme le système Mora, les appareils Rayonex, le système Cénar ou le Scio. On reconnaît les appareils de ce système par les contacteurs sur les mains, les pieds ou le front.

Le système non linéaire NLS (Biospect) :

Ce système a été développé par les chercheurs russes dans les années 1980-2000.

Ils se sont inspirés des principes de la biorésonance et des développements de la physique quantique pour développer un système qui utilise le cerveau comme interface pour analyser et réinformer l'organisme.

 

Ce système innovant, précis et rapide est utilisé par un grand nombre de praticiens de santé pour affiner leurs analyses et traitements ainsi qu'évaluer les effets potentiels des remèdes.

 

Les chercheurs russes ont développé plusieurs versions de leur système d'analyse et traitement NLS : la version 11-13 avec environ 250 à 300 cibles, dont sont issus l'Introspect ou le Physioscan, la version 21 avec environ 3000 cibles, la version 25 avec plus de 5000 cibles, et le scanner volumétrique en 3 dimensions dont est issu le Biospect Pro + 3D avec plus de 6000 cibles.

Article de Loïc Lechevalier :

"Une révolution venue du froid : la thérapie quantique NLS Biospect"

Source : Santévie

Site internet : https://santevie.ch/biospect/

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon