BIO-WELL

La mesure de l'énergie humaine

Biowell2.GIF
Professeur K.G. KOROTKOV
Biowell8.GIF

Ce système de mesure élaboré par le Professeur Konstantin Korotkov est aujourd'hui reconnu à travers le monde comme un moyen fiable d’évaluer le statut fonctionnel des organes et systèmes physiologiques, ainsi que le degré d’homéostasie.

Il permet également de mesurer, en quelques secondes, l'état de stress et d'anxiété d'un sujet.

Outil de prévention et de suivi, y compris dans un contexte de pathologie grave (pour optimiser  énergétiquement la prise en charge assurée par le corps médical).

Cellules saines

Émission rayonnement UV de 400 nm/sec 

=> chaque cellule est entourée d’une 

« robe de Lumière »

Processus pathologique

1. atteinte énergétique 

=>décompensation cellulaire

2. atteinte biologique 

=> anomalies physiologiques

3. atteinte fonctionnelle 

=>décompensation tissulaire

4. atteinte lésionnelle 

=> lésion macroscopique

 

 

Le Bio-Well est utilisé largement dans le milieu sportif de haut niveau (jeux olympiques de Sotchi 2014)

Contrôle du niveau d'énergie et du niveau de stress, par la prise de mesures au niveau des doigts de chaque main, allant de quelques secondes (test de stress) à quelques minutes (scan complet) enregistrement en temps réel du champ d'énergie de la personne et présentation des résultats sous forme graphique (algorithmes sophistiqués intégrant les principes de la médecine traditionnelle asiatique, de la médecine indienne et de la médecine occidentale).

 

 

 

 

 

 

 

Avantages :

« instantanéité » des résultats et possibilité de tester l’impact énergétique de différents types de produits ou substances

Analyse des données

 Champ d’énergie

Chakras

Yin / Yang

Niveau de stress, niveau d’énergie et équilibre

énergétique droite/gauche (% de symétrie)

État de santé

Réserve d’énergie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réharmonisation avec le BIOCOR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Casque d’écoute spécifique permettant un rééquilibrage énergétique grâce à une composition sur mesure de sons harmoniques (bols tibétains) + sonde pour informer l’eau.

Dispositif de correction personnalisée des déséquilibres fréquentiels du champ d'énergie enregistrés lors du bilan électro-photonique => utilisation de sons « S u p e r  H i g h t Frequency" (SHF) + de très faible intensité (programme musical d’environ 10 min).

Sonde permettant d’informer de l'eau (ou tout autre liquide ) = > action hautement rééquilibrante sur notre «eau corporelle».

Le programme musical en format wav peut être transféré sur une clé USB (ou converti en

mp3 pour un envoi par courriel) => permet à la personne d’optimiser l’effet de la séance en prolongeant l’écoute à domicile, de préférence avant le sommeil (+ possibilité d’une écoute supplémentaire le matin ou en

cours de journée).

Biowell9.GIF
Biowell11.GIF
Biocor.GIF
Biowell6.GIF
Biowell14.GIF
Biowell13.GIF
Biowell7.GIF
Biowell10.GIF
Biowell Tests.GIF
Biowell12.GIF
Biocor2.GIF
Avant Biocor.GIF
Après Biocor.GIF

D'un point de vue physique, que mesure la méthode GDV et la caméra Bio-Well ?

 

Base scientifique : La mesure GDV est basée sur la stimulation des émissions de photons et d’électrons de la surface de l’objet mesuré, quand celui-ci reçoit de courtes impulsions électriques. En d’autres termes, lorsque l’objet est placé dans un champ électromagnétique, ce sont principalement des électrons et, dans une certaine mesure, des photons, qui sont «extraits» de la surface de l’objet. Ce processus est appelé «émission électrophotonique».

Les particules émises accélèrent dans le champ électromagnétique, générant des « avalanches » électroniques sur la surface du diélectrique (verre qui ne conduit pas l’électricité mais laisse s’exercer les forces électrostatiques).

La décharge provoque une lueur due à l’excitation des molécules dans le gaz environnant, c’est cette lueur qui est mesurée par la méthode GDV. Par conséquent, les impulsions de tension stimulent l’émission optoélectronique tout en intensifiant cette émission dans la décharge de gaz, en réaction au champ électrique créé.

Dans la méthode GDV, les émissions d’électrons sont stimulées par de très courtes impulsions électromagnétiques appliquées à l'électrode en verre de l'appareil. Ces électrons créent une décharge de gaz dans l'air autour du doigt, qui est photographié par le dispositif Bio-Well à l'aide de la caméra vidéo intégrée.

Le Logiciel Bio-Well a été conçu spécialement pour accompagner la Caméra Bio-Well GDV. A partir des images fournies par vos 10 doigts, il reconstituerait votre aura électrophotonique, c’est à dire le rayonnement électromagnétique émis par votre corps, et ce dans toutes les directions.

Le logiciel Bio-Well traite les images obtenues et fournit à l'utilisateur de nombreux paramètres et un contenu visuel sur l'énergie et le niveau de stress pour l'ensemble de l'organisme.

 

Le logiciel est connecté au serveur Bio-Well : celui-ci est un serveur Internet qui héberge le code pour le traitement des scans et données réalisés par l’appareil Bio-Well GDV.

L'appareil Bio-Well GDV est basé sur la technologie GDV (Gas Discharge Visualization) ou EPI (Electro-Photonic Imaging) – propre à la nouvelle ère de la photographie Kirlian développée en 1995 par un groupe de scientifiques russes dirigé par le Dr Korotkov.

Selon le principe des points d'acupuncture, différentes zones du bout des doigts seraient reliées à l'état énergétique de diverses parties du corps. Par conséquent, l'uniformité, la quantité et l'énergie des électrons émis par chaque zone seraient directement liées aux états énergétiques et de stress d'un organe ou d'un système qui lui est associé.

Biowell1.GIF

DISCLAIMER : La technologie GDV/Biowell est un appareil non médical et ne fait pas de diagnostic; Pour tout problème de santé il vous sera demandé de consulter un médecin.